ACCUEIL   NEWS   LIVRES   VIDEOS   LIENS   CONTACT  



          Lisez le chapitre 4 de la novella 3 : L'affliction
  
Lisez le chapitre 4 de la novella 3 : L'affliction
[0 Commentaire]

Date : 19/04/2014






La novella 3 de L'Héritier de l'Eau, intitulée "L'affliction", est sortie le mois dernier sur Amazon.

Avant d'entamer sa lecture, nous vous conseillons de lire tout d'abord le tome 1 : La transformation, le tome 2 : La trahison, le tome 3 : La révélation, la novella 1 : L'illusion et la novella 2 : L'implantation.

Les 4 premiers chapitres (et uniquement ceux-là) de la novella 3 seront dévoilés sur ce site durant les mois de Mars et Avril.

L'HERITIER DE L'EAU
Novella 3 : L'affliction

Contacter l'auteur Auguste de Madec
Synopsis
Chapitre 1
Chapitre 2
Chapitre 3
Chapitre 4

Télécharger les premiers chapitres au format Pdf

Acheter le livre sur Amazon

Chapitre 4


*** MARIE ***


Versailles (Empire d'Eurasie)
Jeudi, 28 Mai 2141

        « Il a vu le Prince Impérial Nathaniel alors ? »
        L’excitation s’entend dans la voix de Cécile. Une excitation que je partage. J’ai vu les images comme le monde entier et l’image du Prince est restée imprimée dans mon esprit depuis.
        Un troupeau de jeunes femmes s’agglutinent vers Romuald. Le valet est ravi d’être le centre d’attention de toutes. Thérèse reste à l’écart et feint d’être indifférente mais elle tend l’oreille. N’importe quelle fille de l’Empire s’intéresse au Prince. Le garçon a un charme fou. C’est le cas de tous les membres de la famille Impériale en fait. Pour le Prince Hugues, c’est différent. On sait toutes qu’il n’est pas attiré par les filles. Avec le Prince Nathaniel, on peut se mettre à fantasmer. C’est très puéril comme raisonnement mais je crois que même en grandissant, on garde notre âme d’enfant. Et quelle petite fille n’a jamais rêvé d’épouser un Prince charmant ?
        Cécile avec sa chevelure rousse est en pâmoison devant Romuald. J’imagine qu’elle fait un transfert sur le Prince Nathaniel. Romuald est mignon certes avec ses traits masculins, sa stature altière et sa grande taille – parce qu’il est grand, très grand, gigantesque même – mais il fait pâle figure comparé à l’héritier au trône Impérial. Face à lui, il n’y a pas grand monde qui puisse rivaliser. Il est inaccessible pour la majorité d’entre nous. C’est aussi ça qui le rend si spécial… unique.
        « Aucune idée », répond Romuald tout penaud.
        « Oohhh ! », s’exclament alors les filles très déçues.
        « Mais regardez le dîner et peut-être qu’ils en parleront. »
        Regarder le dîner ? Cécile capte l’incrédulité dans mon regard et mime avec sa bouche « Je t’expliquerai ». J’espère qu’elle m’expliquera parce que je ne comprends pas à quoi ça rime. Est-ce que la soirée va se dérouler comme au zoo avec les nobles derrière une vitre et nous à les contempler ? Impossible… La langue de Romuald a dû fourcher.
        Les yeux des filles se remettent à pétiller. Romuald est en extase. Il ne peut pas ignorer que ce sont ses propos et ses promesses et non lui qui provoquent toutes ces réactions. Il a juste l’air de s’en moquer.
        Soudain, une lueur vive rouge passe devant l’oeil droit du jeune homme. Là encore stupeur de ma part. Cécile devra m’expliquer ça aussi.
        « Je dois vous abandonner les filles. Le devoir m’appelle ! », lance Romuald.
        On dirait qu’il part en guerre. Avec ses habits de gentilhomme, il n’est pas très crédible. Il se dresse comme un coq, nous tourne le dos et s’avance vers la sortie à une allure exagérément ralentie. Je ne suis pas la seule à ricaner devant ce spectacle. Dès qu’il referme la porte derrière lui, le troupeau se disperse et chacune reprend sa place initiale.
        « Bon alors ? »
        Je mise sur une complicité naissante entre moi et Cécile pour qu’elle saisisse aussitôt le sens de ma question.
        « C’est tout nouveau pour toi, évidemment. D’autant que tu n’as toujours pas ton implant… »
        « Mon implant ? »
        Cécile pointe son index vers son oeil droit.
        « Après ta période d’essai, ils vont introduire un implant dans tes yeux. Le type d’implant que les plus riches utilisent au quotidien pour se déplacer, passer des commandes, regarder les émissions télévisées, les films, lire les livres… Enfin, tu dois connaître le concept… »
        « C’est hors de prix, non ? »
        Elle acquiesce.
        « C’est pour ça qu’ils attendent de voir si tu fais l’affaire. Il faut que tu en vailles la peine. C’est également un outil pour surveiller tes mouvements. »
        « Et j’aurai mon mot à dire ou pas ? »
        « Pas si tu veux garder ta place. »
        La mine de Cécile s’assombrit. Est-ce qu’elle travaille ici contre son gré ? Est-ce qu’elle fuit quelque chose ?
        « Bon. Je pourrai garder les implants à mon départ ? »
        Cécile fronce les sourcils comme si ma question n’avait aucun sens. Elle ne me répond pas et jette un coup d’oeil derrière mon épaule gauche. Je me retourne et découvre qu’une caméra de surveillance est braquée sur nous. Est-ce que je suis devenue prisonnière sans le réaliser ? Est-ce que je pourrai partir quand j’en aurai envie ? Cette conversation m’alarme petit à petit. D’autant plus que nous ne disposons pas d’une liberté totale de parole.
        « Je t’ai vue tiquer pour le dîner tout à l’heure, non ? », me demande Cécile pressée de changer de sujet.
        « Oui. »
        Elle se lève et me tire par le bras pour que je la suive. Nous nous dirigeons vers un des murs dénué de tableaux. Cécile s’approche d’un panneau métallique qu’elle ouvre. Elle appuie sur un ensemble de boutons. J’entends une sorte de déclic puis ce que j’imagine être des engrenages en mouvement. Une toile s’avance au-dessus de nos têtes. Elle semble tout droit sortie du mur. Elle est immense. Je suis très impressionnée mais je suis la seule. Les autres serviteurs poursuivent leurs activités comme s’ils ne remarquaient pas la toile.
        « Qu’est-ce que c’est ? »
        « L’écran qui nous permet de regarder notre émission de téléréalité préférée. »
        « Votre émission de téléréalité ? »
        « Les dîners grandioses de la Duchesse de Versailles. »
        Elle se place derrière moi et me force à reculer de quelques pas pour mieux observer la toile. Un grand salon apparaît sur l’écran. Ces tapisseries pourpres, ces tableaux, ces chandeliers… Je reconnais cette pièce.
        « C’est le salon de Mars, non ? »
        « A une époque, oui. Aujourd’hui, c’est le Grand Couvert de la Duchesse. »
        « Bizarre… »
        Cécile me fait les gros yeux. Elle veut me faire passer un message. Ma remarque est déplacée.
        « C’est dans cette salle qu’aura lieu le dîner. Comme tu peux le voir, la table est déjà dressée et on peut voir Romuald qui commence à devenir nerveux. Il fait le fier devant les demoiselles mais il n’en mène pas large. »
        « Mais comment ? »
        « Il y a des AMA répartis partout dans la pièce. Ils filment tout en permanence. »
        « Je n’avais pas idée que les AMA s’étaient autant démocratisés dans l’Empire. »
        « Démocratisés ? », me lance Cécile en levant les yeux au ciel.
        Le terme n’est pas adapté au régime actuel, c’est vrai.
        Les couverts brillent, les verres aussi. Tout est sublime. C’est exactement comme ça que j’imaginais les réceptions au château. Rien n’est trop fantastique pour Versailles !
        Tandis que je parcours la toile du regard, j’entends un énorme bruit résonner dans toute la pièce. J’ignore l’origine du son mais il est presque assourdissant. Cécile me regarde, amusée. Pour elle, je dois avoir l’air d’un nouveau né qui découvre le monde, émerveillé. Ou peut-être d’une cruche…
        « C’est le gong annonçant le début du dîner. Pas d’inquiétude. Personne ne nous attaque », sourit-elle.
        Okay. Elle me prend pour une cruche…
        Tout le personnel ne travaillant pas en cuisine ou à table s’intéresse enfin à ce qui se déroule sur l’écran. Il est temps pour moi et Cécile de retourner nous asseoir. Romuald et ses collègues valets ainsi que le majordome ouvrent les portes du Grand Couvert.
        Des personnalités toutes plus extravagantes les unes que les autres déboulent dans la pièce et se ruent sur leur place. Comme s’il y avait un risque qu’ils n’aient pas de chaise. Depuis l’avènement de l’Empire, les classes privilégiées ont repris goût aux habits flamboyants. Le marché d’une mode obsolète a été relancé. Les femmes portent des robes toutes plus belles les unes que les autres. J’en crève de jalousie.
        Ce cirque filmé dure cinq bonnes minutes avant que chacun n’ait pu s’installer. Il manque une invitée de poids. Les portes sont refermées. Les papotages bruyants se calment alors. Le majordome rouvre les portes qu’il vient de fermer. Difficile de déceler l’utilité dans tout ça mais bon…
        « Mesdames et messieurs, le Marquis de Tokyo ! », annonce-t-il.
        Les invités rassemblés se lèvent alors. Le Marquis apparaît à l’écran. Il a une allure banale. Son costume est taillé sur mesure et il a une certaine classe mais on n’en attend pas moins d’un Marquis. En dehors de ses vêtements, il ne transpire pas le charisme.
        Le Marquis s’asseoit au milieu de la table. Face à lui, deux chaises sont encore vides. Il y en a forcément une pour la Duchesse mais pour qui l’autre est-elle réservée ?

Lire la suite

Vous pouvez suivre L'héritier de l'eau sur Facebook.

Les romans d'Auguste de Madec sur Amazon
L'Héritier de l'Eau - Tome 1 : La Transformation
L'Héritier de l'Eau - Tome 2 : La Trahison
L'Héritier de l'Eau - Tome 3 : La Révélation
L'Héritier de l'Eau - Novella 1 : L'Illusion
L'Héritier de l'Eau - Novella 2 : L'Implantation
L'Héritier de l'Eau - Novella 3 : L'Affliction
L'Héritier de l'Eau - Cycle 1 : La Transformation, La Trahison, La Révélation, L'Illusion





VOS COMMENTAIRES



LAISSER UN COMMENTAIRE

Pseudo :



Commentaire :



Question : Combien font quatre plus sept ? (Ecrire la réponse en chiffres)


          A voir
  

          Sponsors


© Copyright 2012-2013 - BuzzYA - Tous droits réservés - Contact

Google
BuzzYA

Séries Paradise    J3M.fr    Annuaire Télévision - Séries

Annuaire

megadosSection Cinéma

Annuaire TV

Referencement et Optimisation de sites Internet !    Eclipsis - Agence Web / Référencement / Annuaire